Bonbons Bonté - Pinson de Nantes

Bonbons Bonté - Pinson de Nantes

Bonbons Bonté - Pinson de Nantes

L'histoire de Bonté - Pinson et des Berlingots Nantais :

Le berlingot nantais serait un dérivé d'une recette italienne, le berlingozzo datant du xviiie siècle.

La recette fut importée en France au 19ème siècle et principalement à Nantes port qui importait du sucre des colonies.

La recette est reprise, notamment, à partir de 1861, par Pierre Bonté, installé rue Jean-Jaurès.

Depuis 1861, quatre générations de Bonté se sont succédées à Nantes pour perpétuer leur savoir-faire et le respect de recettes traditionnelles. D’épicerie fine, la maison Bonté est devenue confiserie à part entière en 1919.

En parallel, Monsieur Pinson crée à Nantes la Confiserie Pinson en 1895. L’usine s’implante près du canal St Félix où les navires débarquent l’or blanc (sucre) venu des îles. Elle est aujourd’hui située en périphérie de la ville.

Dans les années 1920, il existe, dans le quartier Malakoff, sept confiseries portant les noms de Bonté, Pinson, Martel, Lemaître, etc.

L'industrie de la confiserie à Nantes est affaiblie par le rationnement puis les destructions de la Seconde Guerre mondiale. La marque « À la renommée » disparaît à la fin des années 1940. La famille Pinson conserve la direction de la confiserie qui porte son nom jusqu'en 1985. Au début du xxie siècle, Bonté, dernier confiseur nantais en activité sur la commune, fusionne avec la confiserie Pinson.

Pinson transmet l’art de la confiserie de génération en génération. Les confiseurs travaillent encore à la main la pâte de sucre cuit aromatisée dans le respect des recettes d’antan.

La spécialité de Bonté - Pinson est le berlingot, est un petit bonbon dur en forme de tétraèdre, aux parfums et aux couleurs multiples.

Fabrication du berlingots Nantais :

Le sucre doit être cuit à bonne température, sans qu'il caramélise. Il faut ensuite le refroidir et y ajouter un arôme. Alors que le sucre est encore suffisamment chaud pour être malléable, il est étiré et présenté sous forme de boudin. La forme du berlingot est obtenue en jouant sur l'inclinaison à 45° du couteau lors des deux coupes successives pour former le bonbon, la seconde coupe se réalisant après avoir appliqué une rotation d'un quart de tour au boudin de sucre.

La confiserie est maintenant installée à Boufféré, près de Montaigu depuis 2011 dans des locaux plus grands. Elle exporte désormais ses bonbons dans une trentaine de pays.

La confiserie mise aussi sur l'innovation : en trois ans, elle a élaboré une quarantaine de recettes nouvelles. Pour ses produits haut de gamme, elle a même fait appel à un cuisinier étoilé, Lilian Grimaud, du restaurant Le Passé Simple, à Cholet.

Découvrez les produits Bonté-Pinson : 

Posté le 16/05/2016 par Emmanuel Dubois Portraits de confiseurs, Saveurs de nos régions 0 746
Mots clés: berlingots nantais

Merci d'écrire un commentaireEcrire une réponse

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire.

Archives du blog

Catégories du blog

Derniers commentaires

Aucun commentaire

Rechercher un article

Recently Viewed

No products

Menu